Monday, October 1, 2012

Philea, un auteur Bugiste, vive, parfois piquante, toujours raffraichissante

J'ai demande a Philea de me faire parvenir un petit "topo" sur elle afin que je puisse vous la presenter. J'avais tout simplement l'intention d'en tirer les informations pour vous en faire sa presentation  en introduction aux articles qu'elle a ecrit et que je vais publier sur cette section de mon Blog. A la lecture de son email, j'ai decide de n'en rien faire, ou plutot, je vais tout simplement laisser qu'elle se presente elle-me en collant si dessous ses propos. Voici donc Philea en ses propres mots:

"Alors que dire de moi?... peu de chose et 1000 choses. 
Maman de 4 grandes filles et grand mère de 9 petits enfants. 
Une enfance cahotique et c'est dans l'écriture que je me suis lancée dès l'age de 10 ans pour m'inventer de belles histoires. 
J'écrivais comme d'autres seraient devenus boulimiques. 
J'écrivais des rimes et des proses.
j'inventais des fantômes, des fleurs inconnues, des pays imaginaires. 
J'ai écri pour me cacher, et pour me dévoiler. 
Boulimique des mots oui, jusque dans l'anorexie qui fut mienne à l'âge adulte. 
Je me nourrissais de poésies jusqu'à en vomir... 
Paradoxale... 
Je suis tout et son contraire.... 
J'ai frôlé la vie en pensant mourir... 
D'une nature plutôt directe, certains diront de moi que je suis effrontée. 
Je dirai plutôt timidement que je n'ai pas peur des "maux" c'est pourquoi je joue avec eux en les couchant sur du papier... 
Et j'en ris de bon coeur car l'humour et les mots ont été mes sauveurs... 
Je plais ou je déplais... 
Que m'importe... 
Un bon : "permettez que je vous emmerde"vaut mieux qu'un silence au regard froid qui cache le même sens.... 
Encore que, parfois les yeux peuvent parler.... 
Vous voyez, quand je vous dis que je suis pleine de paradoxes....

Voilà sans doute une façon de me présenter... 
Crue, nature... 
Tout moi!

Bien cordialement

PHILEA"

J'ai choisi de reformatter le texte en allant a la ligne a la fin de chaque phrase pour lui donner le rythme et la percussion qu'il me semble lui etre plus opportun. Le copie-colle de l'email a ce blog ne permet pas de garder le format d'origine. Je prends donc la liberte de le re-parametrer, sans pour autant changer une seule lettre, ni meme la ponctuation.  

Sa famille et ses amis intimes l'appelle Philea, il est donc  tout a fait naturel, que ce soit egalement son "Nom de Plume", car quoi de plus intime qu'un lecteur(trice) fidel(e)? Les liens entre auteur et lecteur sont d'autant plus fort que les echanges sont multiplies. Plus vous lirez Philea et plus vous vous en rapprocherez. Si vous n'aimez pas, si ce n'est pas votre style de lecture, vous le saurez des la premiere ligne. L'inverse est tout aussi vrai, si vous l'aimez, ce sera des la premiere ligne egalement. 

Philea et moi vous mettons cependant en garde; son ecriture est directe et, en consequences, certains de ses ecrits ne sont pas destines a tous, d'ou la mise en garde: "Ames sensibles s'obstenir". Le langage y est parfois rude et cru, parfois explosif et colore, mais les images sont toujours tres vives. Ca ne plaira pas a tout le monde, mais j'encourage chacun de s'inscrire/s'enregistrer a mon blog de facon a ce que vous puissiez y laisser vos commentaires. 

J'aimerai finir par preciser que Philea est nee en Bugey, mais vis dans un autre departement* et en tant que Bugiste expatriee, comme je le suis moi meme, elle a tout mon soutien et mes encouragement a ecrire d'avantage. Comme bien des Bugistes (Bugeyssiens) avant elle, ses talents d'auteur ne sont pas suffisemment exploites, pour une raison ou une autre. Aidez moi a la convraincre d'ecrire plus, montrez lui votre soutient par vos commentaires, meme si ils divergent d'opinion par rapport a ses ecrits. La discussion n'en sera que plus vive et d'autant plus riche. 

Bonne lecture

Christian-Adam Ribeiraud

*(oui je sais, le Bugey n'est pas un departement, mais je suis du meme avis que Brillat Savarin et pense qu'il aurait du et devrait l'etre).